À la découverte du swing

Le jazz est considéré par la masse populaire comme une musique à part. Les styles utilisés sont loin d’être classiques. C’est le cas notamment du swing. Pour bien jouer du jazz, il faut parfaitement maitriser ce style.

Définition du swing

Le swing est communément connu comme l’appellation des danses qui sont apparues avec le Blues et le Rock and Roll. En fait, c’est une danse populaire improvisée apparue dans les années 90. En jazz, il s’agit d’un style caractérisé par une présence rythmique et mélodique donnant à ceux qui l’écoute l’envie de danser ou au minimum de bouger les pieds. Comme son nom l’indique, le swing donne un effet de balancement.

Avantages du swing

Le swing donne un ton rythmé. Il tend de ce fait à rassembler ceux qui écoutent dans une ambiance joyeuse et induisant l’interaction entre individus. En effet, danser conduit toujours à un rapprochement le plus souvent en groupe.
Par ailleurs, le swing facilite aussi l’expression de soi par l’intermédiaire des mouvements corporels. Il faut avouer que chacun a sa façon de bouger et de s’exprimer. Chaque danseur pourra donc affirmer sa personnalité sous cette musique énergique qui fait naitre la joie de vivre.
Bouger avec le swing c’est également un moyen amusant de faire de l’exercice. Danser avec le swing c’est une occasion pour bouger toutes les parties du corps. Bref, ce style permet donc de développer une meilleure conscience du corps et son entourage tout en gardant la possibilité de faire des improvisations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *